Règlement Intérieur de Partagir Version 1.2 du 2 juillet 2015

TOUS LES DOCUMENTS SONT EN COURS D’ÉLABORATION ET NE SONT PAS DÉFINITIFS !!

1.

Partagir est pleinement respectueux des Droits de l’Homme et du Citoyen, des valeurs de la République Française, de sa Constitution et de ses Lois.

La légitimité dominera toujours la légalité.

2.

Partagir est laïque et respecte les différences culturelles ou religieuses tant qu’elles n’entrent pas en conflit avec le point 1.

3.

Les débats de Partagir sont ouverts à tous, sur un modèle contributif, dans le respect de chacun. Sa légitimité est fondée sur la transparence et sur une structure qui tend à un fonctionnement horizontal. (collégialité)

4.Sympathisants :

Pour devenir sympathisant de Partagir, il suffit d’en prendre la décision et d’être en accord total avec les statuts et le règlement intérieur, et en accepter toutes les règles.

Il faut être en accord global avec le manifeste de Partagir.

5. Discussions en Réunion :

5-1. : Organisation en fonction du nombre de participants et l’objet des réunions

-En général, la discussion sera menée par des interventions de ceux qui veulent parler à la main levée.

-Plusieurs rôles seront donnés aux participants, et ces rôles seront redistribués à chaque réunion, pour favoriser l’apprentissage de tous les sympathisants de Partagir au débat et à la prise de parole en public ainsi que pour éviter la prise de pouvoir de ceux qui ont le plus de facilité à communiquer oralement.

Ces rôles ci-dessous pourront fusionner ou être mutualisés si nécessaire, en fonction du nombre de participants  :

-L’animateur

-Le donneur de parole

-Le gardien du temps

-Le scribe

-Le veilleur psychologique

(définition des rôles à l’article 5-1.)

-Il pourra être utilisés une gestuelle pour faciliter les débats :

-Deux mains perpendiculaire en « T » : Interruption pour cause « technique/pratique »

-Poignets en rotations deux mains au dessus de la tête : manière d’applaudir sans bruit

-Un poing fermé : Opposition, blocage. (Ne pas abuser!)

-Moulinet des deux mains : accélérer un peu le raisonnement.

-Index dans la paume de l’autre main : aller droit au but…

Liste non exhaustive à compléter si besoin…

5-2. Règles :

– Respecter les temps de parole en réunion (+/- 3 minutes)

– Respecter l’ODJ

– Courtoisie et respect envers chacun

– Bannir les apartés et les échanges « ping-pong »

– Eviter les hors-sujets

– Bannir les attaques personnelles

– …

Tout manquement à ces règles fera l’objet d’un rappel à l’ordre par l’animateur ou par le groupe (si 1/3 des participants le demande).

5-3. Définitions des rôles :

-L’animateur : C’est lui qui est en charge d’animer la discussion selon les règles (article 5-2.) en veillant :

– à préparer la réunion en amont pour que les débats soient fluides

– à accueillir les nouveaux arrivants au cours du repas précédant la réunion

– au respect de l’ODJ

– à son bon déroulement

– à l’utilisation d’outils adaptés

– à distribuer la parole équitablement entre tous les participants et que tout le monde s’exprime

– à ce que toute réunion aboutisse à une/des mise(s) en œuvre : partager & agir.

– à fixer avec les participants, la date et l’ODJ du prochain rdv.

Il doit rester un « technicien », il ne s’implique donc pas dans la discussion et ne prendra pas part au débat, ce qui lui permet d’appliquer strictement les règles.

– en contrôlant son déroulement, en respectant ou modifiant l’ordre du jour selon la tournure que prendra le débat.

Il est chargé d’organiser la soirée si elle nécessite différents moments comme la mise en place d’ateliers, une vidéo projection un « remue-méninges » ou autres…

C’est lui aussi qui veillera à ce que les règles de discussions soient comprises et assimilées par tous.

Il doit aussi faire en sorte que tous puissent s’exprimer même les plus timides en favorisant des tours de paroles.

-Le donneur de parole : Il prend en note les prénoms des différents intervenants dans l’ordre des mains levées pour intervenir. C’est lui qui désigne la personne qui doit s’exprimer quand son tour vient.

-Le gardien du temps : Chaque point de l’ordre du jour doit être traité en théorie selon un temps défini à l’avance pour être sûrs de ne pas dépasser la durée totale de la réunion et d’avoir traité tous les points prévus. C’est lui qui proposera au groupe de prendre la décision de dépasser une durée prévue si l’assemblée l’estime nécessaire.

C’est lui aussi qui doit contrôler la durée des interventions de chaque personne pour éviter toute abus ou prise de pouvoir. (sauf cas particulier, (exposé d’une problématique ou résumé final par exemple), la durée maximale ne doit pas dépasser 3 minutes par intervention.)

-Le scribe : Prendra en note les débats pour en faire un compte-rendu qui sera envoyé à tous par email et mis en ligne sur le site de Partagir, il sera aussi imprimé pour pouvoir être consulté à la réunion suivante pour ceux qui n’utilisent pas internet.

-Le veilleur psychologique/émotionnel : utile surtout pour les grandes réunions (plus de 20 personnes), et celles où des décisions importantes doivent être prises nécessitant des débats intenses. Il doit veiller à la bonne tenue des débats, intervenir éventuellement pour souligner ou signaler un énervement général, une tension qui monte, qui dure un peu trop longtemps, bref, aider à « relâcher la pression ». L’humour peut être son outil principal ! Il fera un bref compte-rendu de son impression du déroulement de la réunion à la clôture.

5-4. Forme des interventions (Boite à outil du preneur de parole) :

En général moins ou beaucoup moins de 3 minutes.

-Veiller à être concis et brefs.

-Synthétiser les raisonnements, les idées avant de les exprimer.

-Prendre en note une idée en attendant son tour de parole et être à l’écoute, souvent, un autre intervenant exprimera notre propre idée.

-Ne pas hésiter à annuler une intervention si ce que l’on veut dire vient d’être dit.

-Être bien conscient qu’une intervention peut durer 20 secondes, c’est possible !

6 Discussions hors réunion :

6-1 : Mails/Mails de groupe

Ne doivent servir qu’à informer et prévenir des réunions ou manifestations.

Les mises en cause ou discussions personnelles sont proscrites et exposent à l’application des mêmes règles qu’en réunion (article 5-2.) jusqu’à l’exclusion du groupe mail (article 10.).

Toute discussion de ce type peut se faire en tête à tête, et le forum de www.partagir.com est l’outil à disposition pour débattre de tous les sujets.

6-2 : Sites internet (www.partagir.com/www.partagir.fr)

Vitrines d’information, on doit y trouver tous les documents internes ainsi que les comptes-rendus et les agendas des réunions et manifestations.

6-3 : Outils/Framapad

Voir DD si besoin d’un article spécifique

Voir si besoin d’autres points 6-

8. Interventions extérieures / médias:

-Tout sympathisant peut diffuser les idées et les méthodes de Partagir.

Si ses idées personnelles ne sont pas en accord avec les idées de Partagir ou avec des décisions prises par les assemblées de Partagir, il devra les diffuser, en discuter, en son nom propre et pas au nom de l’association.

-Si un sympathisant est amené à être interrogé par un média (tv/presse/internet), il devra le faire en son nom et le préciser clairement, s’il n’a pas été désigné « porte-parole » par l’assemblée de Partagir selon la méthode définie dans les statuts.

-Si c’est possible, on favorisera la réponse à une demande des médias par l’intermédiaire des « porte-paroles ».

9. Exclusion :

L’exclusion définitive ou « démission » de Partagir ne peut être qu’une décision personnelle.

10. Exclusion temporaire des réunions, assemblées ou groupe mails

Si une personne ne respecte pas les règles données dans le présent Règlement Intérieur, il lui sera donné un avertissement.

En cas de récidive, sera donné un deuxième avertissement.

s’il est observé que la personne concernée n’a pas tenu compte des deux avertissements, il sera mis en œuvre un vote pour décider de son exclusion temporaire. Ce vote pourra être renouvelé en cas de récidive.

– en réunion/assemblée, l’animateur devra se mettre d’accord avec le donneur de parole et le veilleur psychologique avec un avertissement et un rappel à la relecture du RI par réunion.

– dans un groupe mails, le modérateur ou le groupe ( ?) pourra demander une exclusion temporaire.

Le dialogue, l’échange et le débat seront toujours privilégiés pour que la démission ou l’exclusion ne soient qu’un ultime recours.

Aller à la barre d’outils